BLOG

BISMILAH !

Capture-d’écran-2015-06-09-à-01.47.28.png

7 valeurs pour y parvenir (Numéro 2 : La patience)

Dans le premier article de cette série nous avons vu la sincérité qui est le point de départ de toutes nos actions, et qui, a fortiori, déterminerons la finalité de celles-ci. Aujourd’hui, nous allons parler de le la patience, cette vertu si rare mais qui se développe au fur et à mesure de notre développement spirituel en général et au fur et à mesure de notre apprentissage du Coran. La patience est une des valeurs les plus cités dans le Coran et la Sunna mais si rarement mise en application Cliquez pour tweeter Quoi qu’il en soit, celui qui souhaite apprendre le Coran devra s’armer de patience.

Parfois c’est chaaaaaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuud

Vous avez mal au cran parce que vous ne parvenez pas à faire passer un son correctement, ou parce que vous oubliez forcément un verset ou un mot à chaque fois que vous récitez, ou parce que le verset que vous venez d’apprendre vous fait penser à un verset qui se trouve dans une autre sourate et forcément lorsque vous le récitez vous ne savez plus ou vous vous trouvez… Ou tout simplement, cela ne veut pas rentrer dans votre tête… Et bien il faudra s’armer de patience et continuer à fournir des efforts car comme dans tout, nous vivons des épreuves et apprendre le Coran en est belle et bien une. Mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle franchement? Pour avoir un aperçu des bénéfices escomptés voici un article qui vous le rappellera.

Toujours apprendre…

Lorsque vous commencez à apprendre le Coran il va falloir conserver le rythme jusqu’à obtenir son second souffle. Et une fois que vous l’aurez obtenu, il faudra sans cesse réviser, tous les jours, pour pas qu’il ne vous échappe, et que vous le conserviez en vous jusqu’à la mort. Que chacun aille à son propre rythme, comme l’a illustré un frère qui compte beaucoup pour moi (qu’Allah te garde Kader), le deen c’est pas un sprint mais une course de fond. Dans l’apprentissage du Coran il n’est pas grave d’avancer doucement. Ce qui l’est par contre c’est de reculer. Cliquez pour tweeter

Toujours réviser…

Dans la continuité du point précédent, avant de passer à une étape supérieure, à apprendre une nouvelle page ou une nouvelle sourate, il faudra s’assurer sans l’ombre d’une ambiguïté que l’on maîtrise déjà parfaitement ce que l’on a déjà acquis. D’ailleurs la méthode d’apprentissage qui vous a été présentée peut aussi servir pour les sessions de révision intensive quand l’on revient sur un morceau du Coran avec lequel nous avons quelques difficultés. Il suffira juste de réapprendre pour solidifier les bases in sha Allah. Il ne faut jamais mettre la charrue avant les boeufs. Il est préférable de savoir maitriser à la perfection juzz ‘Amma sans une embuche sur le chemin de la récitation que d’avoir Al Baqara mais qu’il n’y est pas une page sans erreur. L’Islam nous apprend à toujours favoriser la qualité à la quantité. Qu’en est-il donc du Coran?

Patience car le chemin est très long…

Quand bien même nous apprenions le Coran par coeur, Quand bien même nous parvenions à réviser parfaitement le Coran , il s'agira de l'apprendre avec le coeur Cliquez pour tweeter Le Coran est un chemin sans fin car les secrets et les trésors qui s’y trouvent sont intarissables. Quand bien même son récit serait figé son message est quant à lui en sans cesse renouvellement... Cliquez pour tweeter De ce fait, une vie ne suffirait pas pour que nous allions jusqu’au bout de ce que nous avons à apprendre à travers le Coran.

Dites-moi quelles sont vos solutions pour parvenir à patienter?

Les autres valeurs : la sincérité

#ShareTheKhayr

A propos de l'auteur...

Mourad Ibn Jamel

Fondateur de Mon Quran et moi, Coach Quran et auteur du guide des itinérants du Coran (la méthodologie ultime pour mémoriser le noble livre), lu et appliqué à travers le monde par des milliers d'itinérants du Coran.

Mourad Ibn Jamel7 valeurs pour y parvenir (Numéro 2 : La patience)

Join the conversation