BLOG

BISMILAH !

Capture-d’écran-2015-09-01-à-18.14.46.png

La mémorisation du Coran : un développement personnel en 8 points par Emilie Antoine

Après avoir accueilli notre chiropraticienne Yassamine Chaouki pendant le mois de Ramadan qui nous a prodigué des conseils sur la mémorisation du Coran en état de jeûne, nous accueillons une nouvelle recrue parmi les contributeurs du blog. Je vous présente Emilie Antoine du site Mapsyenlignechezmoi.fr, qui va aborder 8 points pour nous montrer comment la mémorisation du Coran est un facteur de développement personnel.

Emilie Antoine - Ma psy en ligne chez moi - Mon Quran et moi

Emilie Antoine – Ma psy en ligne chez moi – Mon Quran et moi

Dans cet article, je vais vous exposer, en tant que psychologue sociale des processus cognitifs, comment la mémorisation du Coran peut se révéler être également une magnifique occasion de s’épanouir et de travailler sur son développement personnel.

La mémoire et la mémorisation sont des processus complexes qui mêlent plusieurs facteurs. Cliquez pour tweeter Ceci sont, à la fois, environnementaux, biologiques, psychologiques et intellectuels. De même l’épanouissement personnel est un mélange de sentiments de plénitude sur les divers champs de sa vie.

Donner une recette miracle est complexe tant il est vrai que nous sommes tous différents, ce qui marche pour l’un n’est pas forcement optimal pour l’autre. N’en est il pas moins que subsistent quelques régularités de fonctionnement chez la créature humaine. Je voudrai ici vous proposer une manière d’envisager la mémorisation du Coran, ces propositions doivent bien sûr être bien loin derrière la principale qui est la satisfaction d’Allah Le Très Haut.

 

Connaitre ses moments d’efficacité

 

Vous avez sûrement pu vous rendre compte que vous étiez plutôt “du matin du soir ou de l’après-midi”. D'après certains scientifiques, nous ne sommes productifs que quatre à six heures par jour. Cliquez pour tweeter Quatre heures étant la moyenne la plus constatée. Si dans votre intention de mémoriser le Coran, vous êtes en chasse de vos moments de productivité, vous deviendrez de plus en plus efficace.

 

Tenir compte de soi, de son contexte et de son environnement

 

Si, après réflexion, vous avez constaté que vous étiez plutôt du matin alors faites en sorte d’avoir du lest pendant ce créneau horaire. En d’autres termes si vous aviez l’habitude de vous adonner à vos tâches ménagères le matin alors que c’est votre période la plus accrue au niveau intellectuel, peut-être voir votre emploi du temps pourrait il être articulé d’une manière différente. Oui, oui, je sais, le ménage doit être fait, mais là où je souhaite vous emmener est vers l’apprentissage de la mise en cohérence entre votre rythme et votre environnement. Ensuite ritualisez votre pratique de mémorisation, vous verrez votre temps réservé au Coran deviendra votre drogue, si je puis m’exprimer ainsi 😉 car en respectant votre activité interne et externe, votre sentiment d’osmose augmentera.

 

Se Renforcer positivement

 

On peut avoir tendance à penser que la mémorisation du Coran ce n’est pas pour nous, ce qui peut être le reflet d’une non-considération à notre propre égard. Pourquoi ne pas d’ores et déjà commencer à vous mettre en tête que c’est tout à fait à votre portée inshaAllah. « Exit les pensées négatives sur vos capacités! ». Votre réussite est conditionnée par la vision de votre propre capacité à accomplir ce dont vous avez envie. De nombreuses études abondent en ce sens dès lors que les personnes sont plus enclines à penser qu’elles vont réussir, elles se permettent davantage de se donner les moyens. Autrement dit, soyez convainquant à votre propre égard. Qui plus est, si vous menez ce combat contre tout ce qui vous pousse à vous dévaloriser sur la mémorisation du Coran, il y a fort à parier que votre estime de vous-même évoluera également dans les autres champs de votre vie !

Responsabilisez-vous

Ci-gît la partie de l’article où je vais être un peu « méchante », mais pas trop quand même rassurez-vous. Nous savons, vous et moi, que nous allons être interrogés sur notre gestion du temps lors du jour des comptes. Qui parmi nous ne regarde pas une série ? Ne visite pas ses amis ? Ne pratique pas une activité sportive ou ne fait pas de shopping ? Pour ma part, je plaide coupable ! Mais mettons-nous face à nous-même, imaginons ce moment, qu’allons nous répondre à Notre Seigneur ? Responsabilisons nous vis-à-vis de ce que nous faisons de notre temps, n’oublions pas, chaque jour investissons un peu de notre timing quotidien pour le Coran ! Je postule qu’en développant cette attitude vis à vis de la mémorisation et de la lecture du Coran, cela nous permet d’adopter une attitude plus responsable vis à vis des engagements de manière générale. Autrement dit, gardant à l’esprit « la logique » du jour des comptes en ayant envie de faire au mieux, nous prenons avec plus de poids tous les engagements que nous prenons, vis à vis de nous même, des autres, nous devenons plus matures et plus responsables.

Laisser des traces

J’ai remarqué que les personnes qui parviennent à considérer pleinement leurs réussites et leurs succès sont celles qui « percutent » en fonction du concret qui est accompli. Comment donc laisser une trace de notre mémorisation du Coran ? Une trace autre que celle, quasiment imperceptible, qui est en notre mémoire ? La réponse la plus évidente, et la plus laborieuse, oserais-je dire, est la mise en pratique de ce que nous, francophones, nous pouvons apprendre dans les exégèses du Coran. Bien sûr ces traces seront beaucoup plus « marquées » par les anges que par nous et notre entourage mais elles subsisteront pour nous en appliquant ce que les psychologues appellent la pleine conscience autour de ce que nous actons. Quand je lis, à titre d’exemple, ce verset du Coran où Allah nous enjoint :

 

 

« Ô vous qui avez cru! Qu’un groupe ne se raille pas d’un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu’eux. Et que des femmes ne se raillent pas d’autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu’elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que “perversion lorsqu’on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas… Ceux-là sont les injustes »

sourate 49, verset 11

 

Je peux décider, en toute conscience, de m’appliquer, dans les jours qui viennent à ne pas faire ce qu’Allah Le Très haut, défend ici. Pourquoi ne pas aller jusqu’à noter dans un carnet tous les objectifs comportementaux que nous relevons dans ce que nous apprenons? Ne sont-ce pas là de superbes objectifs de développement personnel dans le domaine de la vie relationnel ?

Lorsque les gens se mettent à l’apprentissage par cœur, on leur donne le très bon conseil qui consiste à tracer ce qu’ils connaissent, ce qu’ils révisent, ce qui est en cours d’acquisition. Pourquoi ne pas y ajouter ce que nous sommes en cours d’application ?

Etre bien dans son corps

A ce stade, vous vous dites probablement :

 

« euh quel rapport avec la mémorisation du Coran, elle délire la pauvre lol ».

 

Et bien oui, en « bonne psy » il m’arrive surement de délirer mais là je suis sérieuse. Je vous explique pourquoi. Il n’est plus à prouver qu’avoir une bonne alimentation et entretenir une bonne condition physique favorisent la mémorisation et le bien être.

A titre d’exemple, une alimentation riche en fruits et légumes apporte du bétacarotène qui se transforme en vitamine A qui sert grosso modo à faire le ménage dans notre corps et dans notre tête. De plus un bon apport protéiné sert au bon fonctionnement du cerveau tandis que les bonnes huiles végétales et les poissons gras sont riches en oméga 3 et vitamines E, protègent le cerveau et garantissent le bon fonctionnement de la mémoire ! A contrario, alcool, tabac, graisses saturés d’origine animal, pollution, pesticides et additifs peuvent nuire au bon fonctionnement de notre cerveau et notre mémoire : Exit donc ! ça tombe bien certains sont carrément interdit en Islam 😉

De plus en Islam, le corps est considéré comme un dépôt dont nous devons prendre le plus grand soin, avec une bonne diet non seulement vous garantirez ce dépôt et ferez un acte d’adoration mais en plus vous vous sentirez mieux dans votre tête et dans votre corps. Surveillez sa diet, pour ne pas faire d’excès comme nous l’ont recommandé Allah, Le Très Haut :

 

« Mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès car Allah n’aime pas ceux qui commettent des excès. »

(Sourate 7 Verset 31)

 

Et Son Prophète, (paix et bénédictions d’Allah soit sur lui) :

 

« Le fils d’Adam ne remplit pas de récipient pire que son estomac. S’il devait absolument le faire, qu’il réserve un tiers pour le manger, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration » (Rapporté par At-Tirmidhi).

 

Voici ici tout un programme de « discipline de l’estomac » et je parie que ces efforts sur vous même se feraient également ressentir sur votre ligne et sur votre estime de vous mêmes, n’est ce pas ?

Pourquoi ne pas y ajouter quelques objectifs d’entrainement physique ? Concrètement les spécialistes estiment que le sport est un véritable boosteur de mémoire. Certaines études affirment une amélioration de la mémoire de l’ordre de 10% après un exercice physique d’une vingtaine de minutes tandis que d’autres ont montré une plus grande efficacité quand l’effort est effectué de manière consécutive à l’apprentissage. En conclusion, si vous vous fixez des objectifs vis à vis de votre forme physique et de votre diet, non seulement vous optimisez vos probabilités de maitriser ce que vous apprenez du livre sacré, mais en plus, vous donnez les moyens de satisfaire Allah dans la préservation de cette amana, d’avoir une bonne santé et un corps à faire pâlir les foules.

Gérer ses émotions

J’en viens à une affaire plus sérieuse, mais pas trop quand même, il vous reste encore quelques lignes avant le début de la nouvelle vie qui va, in sha Allah, suivre la lecture de cet article ? Je peux rêver nan ? 😉

Voilà mon questionnement :

Comment progresser sur la gestion des émotions lors de la mémorisation du Coran ? Cliquez pour tweeter

Et bien c’est très simple :

« Faites de votre rapport au Coran : un vrai kiff! » Cliquez pour tweeter

Prenez le contrôle de votre émotivité en générant en votre cœur la motivation, la visualisation et les bons sentiments ! Rendez vous compte : Allah, lL Createur, Le Sage, Le miséricordieux, Le planificateur vous a choisi VOUS pour être non seulement Son serviteur mais en plus pour être de ceux dont le livre se fixe dans la poitrine !!! N’est ce pas génial ? N’est ce pas transcendant ? Ici en vous exerçant à générer cette joie dans votre cœur, je fais l’hypothèse que vous acquériez au fur et à mesure ce mécanisme de sorte que vous puissiez activer, telle la touche déverrouillage de votre portable, la joie et la gratitude en vous quand bon vous semble, dans le meilleur et dans le pire, qu’Allah vous préserve.

Se discipliner, se bonifier, s’épanouir au rythme du Coran

Se discipliner dans la constance, la révision, s’accrocher à son programme tout en tenant compte de manière systémique et globale de vos propres spécificités et de votre contexte mais également en prenant soin de vous à l’intérieur comme à l’extérieur, c’est ce que j’ai voulu vous exposer comme méthode de développement personnel dans cet article.

Finalement à y regarder de plus près, il n’y a pas meilleur coaching que la mémorisation du Coran, qu’en dites-vous ?

Emilie AntoineLa mémorisation du Coran : un développement personnel en 8 points par Emilie Antoine

5 comments

Join the conversation
  • Oum Marwane - 13 septembre 2015

    Très bon article un grand barakAllah o fikoum chaque mot utilise est juste et nous parle a chacun. Un grand Bravo a notre chère soeur Emile Antoine
    Qu Allah vous comble de ses bienfaits pour cette généreuse initiative.

  • Myriam - 2 septembre 2016

    Assalamou alaykoum,

    Barakallaoufik pour cet article tres instructif!

    Mourad Ibn Jamel - 3 septembre 2016

    Wa aleyki salam wa rahmatullahi wa barakatuh Myriam

    Wa fiki al baraka!

  • Oum Abdelhadi - 6 septembre 2016

    Salam aleikoum. machaAllah excellent article. L’idée la plus marquante à mes yeux est celle du journal de bord dans l’application de ce qu’on apprend. Barak Allaho fikoum!

  • ummimarwani - 18 septembre 2017

    as salamu 3alayki
    merci pour ces belles idées afin dobtenir inshaa llah une meilleur mémorisation du qur’an

Join the conversation