BLOG

BISMILAH !

La-charte-des-itinérants-du-Coran-title.png

La charte des itinérants du Coran

Dans le triangle de la réussite (dont nous avons fait une longue présentation lors de cette webconférence à l’occasion de la sortie du guide des itinérants du Coran en janvier 2016) nous avons évoqué l’importance de la préparation et de la condition mentale lorsque l’on prend l’engagement de devenir un itinérant du Coran afin de faire du Coran le compagnon de notre vie. Et ce, quand bien même, notre histoire personnelle, nos erreurs, nos échecs, voire notre environnement ne soient pas propices à un changement (bouleversement?) qu’amènent les sacrifices que nous devons entreprendre pour y parvenir bi idni Allah. Tout se déroule d’abord dans notre coeur avec une intention, saine, bonne et pure Et ensuite dans notre tête, notre cerveau, notre esprit en comptant sur les capacités qu’offre la neuroplasticité. Avouez que ça fait intello d’utiliser de telles expressions? LOL alors qu’il y a encore quelques mois j’ignorais tout de ce domaine, je vous explique tout ci-dessous.

La neuroplasticité, le cerveau en perpétuelle mouvement et renaissance 

En d’autres termes, quand bien même la création de votre corps soit achevée, votre cerveau est en perpétuel mouvement. Vous n’êtes pas la même personne qu’il y a 10 ans comment votre cerveau pourrait être le même?

Vous n'êtes pas la même personne qu'il y a 10 ans comment votre cerveau pourrait être le même? Cliquez pour tweeter

Ainsi les apprentissages, et bien évidemment incluant la mémorisation du Coran, influencent notre façon de penser, notre manière de voir les choses, notre perspective du monde et de la vie. Et pour y parvenir il faudra parfois parvenir à pirater votre cerveau. Comme lorsque vous n’êtes pas motivé à faire une chose et que vous tentez de jouer des tours à votre cerveau. Vous ne voyez pas de quoi je parle? Un petit exemple sera plus parlant. 

Parfois, je ne suis pas motivé à aller faire ma séance de sport comme aller faire 20 kilomètre à vélo qui me prennent à peu près 50 minutes. Alors je m’habille et sors de chez moi en me disant : fais juste 10 kilomètres ce sera déjà pas mal pour aujourd’hui. Le “problème” c’est qu’en faisant 10 kilomètres aller sur mon parcours habituelle, je suis forcé de faire 10 kilomètres pour le retour. Et en plus tout le monde c’est que c’est de monter en selle qui est le plus, une fois parti on peut plus nous arrêter. 

Ainsi pour changer sa vie, il s’agira de changer d’état d’esprit et cela se fait par les affirmations positives.

Le pouvoir des affirmations positives amenant à la perspective de changement

On nous dit souvent que nous sommes ce que nous mangeons. La nourriture que nous ingurgitons servant notamment à la régénération cellulaire c’est vrai. Mais nous sommes surtout ce que nous pensons.

Nous sommes ce que nous pensons. Des pensées positives pour un esprit positif. Cliquez pour tweeter

Nous l’avons vu précédemment avec la présentation de la neuroplasticité, nous sommes capable de modifier la configuration de nos cerveaux en modifiant notre état d’esprit. Il est important de comprendre que nos pensées (nos croyances) créent notre réalité.

Changez vos pensées et votre réalité changera !

La technique des affirmations positives part du principe que le corps et le « subconscient » se soumettent aux injonctions que leur suggèrent nos pensées.Si nous pensons (même inconsciemment) que nous ne sommes pas capables de quelque chose alors, inconsciemment un mécanisme se met en place pour réaliser cette « prévision auto-réalisatrice » et, malgré tous nos efforts nous aurons de la difficulté à réaliser cette chose.

Inversement, si nous sommes certains que nous sommes capables de faire quelque chose, alors nous aurons davantage confiance en nous, en nos capacités, en nos ressources et nous obtiendrons des résultats significatifs.

C’est le principe même de la Loi d’attraction. On attire à soi ce qu’on pense et ressent le plus fort.

Qu’est qu’une affirmation positive concrètement?

Les affirmations positives sont de courtes phrases que nous utilisons dans le but de reprogrammer notre subconscient. Elles envoient des messages clairs à notre esprit pour orienter nos pensées vers les buts que l’on souhaite atteindre. Elles nous permettent de concentrer toute notre attention sur la réalisation d’un objectif spécifique.

L’essentiel du processus se résume à ceci: déclarer, de façon répétitive, certaines affirmations, qui vont déclencher un changement et des transformations dans votre vie.

« C’est la répétition d’affirmations qui mène à la croyance. Et une fois que la croyance devient conviction,

les choses commencent à se produire. »

Mohamed Ali.

Mohamed Ali Affirmations positives Convictions

Mohamed Ali Affirmations positives Convictions

La charte des itinérants du Coran 

Pour clore cet article je terminerai en partageant avec vous mes affirmations positives que j’ai appelé la charte des itinérants du Coran. Il ne s’agit pas d’une charte, ni d’un contrat, ni d’un engagement à l’égard de quiconque mais seulement et uniquement à l’égard de nous-mêmes afin de se rappeler pourquoi nous sommes des itinérants du Coran, ce que nous mobilisons pour y parvenir et ce que nous recherchons à travers notre itinéraire. Voici ci-dessous la charte des itinérants du Coran. Plus bas vous retrouverez un poster A4 au format PDF téléchargeable gratuitement que vous pourrez imprimer et mettre sur un mur de votre chambre.

Je suis un(e) itinérant(e) du Coran. Ce qui signifie que je m’efforcerai chaque jour à réaliser un peu plus ma légende personnelle qui consiste à faire du Coran le compagnon de ma vie.

Je m’y efforce car je crois en Allah et en Son prophète (‘aleyhi salat wa salam) ce qui sous-entend que je crois en leur message, et à la prédestination en enfer ou au paradis. Je suis en quête de ce dernier, c’est pourquoi je ne recherche que la satisfaction d’Allah lorsque j’ouvre mon Mushaf, pour le lire, l’apprendre, le réviser, le méditer ou l’étudier.

Je m’y efforce en recherchant uniquement la satisfaction d’Allah, et je ne recherche celle-ci qu’en implorant l’assistance d’Allah, m’appuyant également des enseignements de Ses serviteurs et alliés.

Ainsi, chaque jour je ferai tout ce qui est en mon pouvoir (et en comptant sur l’aide et la baraka d’Allah d’abord) pour ouvrir mon Mushaf afin de mémoriser, de réviser ou pour ne lire ne serait-ce qu’un verset du livre d’Allah.

Ma meilleure arme est l’invocation. Celle-ci me permet de renouveler fréquemment mon intention tout en implorant Celui qui exauce les souhaits, les désirs et les rêves. Ainsi, je Lui demanderai, autant que faire se peut, de me permettre d’être, et de me compter, parmi les gens du Coran.

Dans ce sens, l’instant le plus propice à l’exaucement des invocations est au moment où le monde dort et où les amoureux d’Allah s’entretiennent avec lui : Le dernier tiers de la nuit. Un moment béni, particulier et fabuleux pour les amoureux du Coran. Je pratiquerai donc la prière au dernier tiers de la nuit afin de me retrouver auprès du Créateur des cieux et de la terre. J’y réviserai en prières Mon Quran, j”y implorerai L’eternel, et Le supplierai de me pardonner mes erreurs et mes peines. Car si je trouve de la difficulté dans l’accomplissement des actes d’adoration, c’est à mon âme que je commencerai à demander des comptes et des dénonciations.

Je chercherai la baraka d’Allah dans la moindre oeuvre de bien qu’il me sera permis d’accomplir, à travers le versement d’une aumône, l’aide que je peux apporter à un(e) frère/soeur, la bienfaisance envers mes parents… 

Afin que celle-ci soit une cause de miséricorde d’Allah, car c’est uniquement cela qui compte réellement pour moi. Car c’est uniquement par cette miséricorde que je deviendrai un(e) allié(e) d’Allah , un(e) amoureux(se) du Coran, un(e) itinérant(e) du Coran.

Je chercherai la baraka dans le temps, dans mes journées et dans mes nuits à travers la récitation et la méditation des invocations du matin, du soir et du sommeil. Ainsi, la baraka d’Allah m’accompagnera au quotidien, je sentirai et constaterai que quand bien même mes journées soient débordées je suis parvenu à réaliser tout ce que je souhaitais par Sa grâce.

Je comprendrai ainsi que, dans toute chose, ce qui est le plus important c’est la qualité et non la quantité.

C’est pourquoi je choisirai mes fréquentations et choisirai la meilleure des fréquentations : celles qui me rappellera Allah. Quand bien même celles-ci ne se comptent que sur les doigts d’une main, mais ce qui nous liera sera éternelle, recherchant ainsi l’ombre du Trône d’Al Rahman, Celui qui a enseigné Al Quran.

Je saisirai toutes les opportunités qui se présenteront devant moi et qui me permettront de réaliser ma légende personnelle car ce ne seront que des signes d’Allah m’appelant à Lui.

Je suis convaincu qu’aucune victoire ne se réalise sans sacrifices. Ainsi, je dépenserai de mon temps, de mon énergie, de mon argent et de mon sommeil car ce qui m’attend au bout de ce chemin n’a pas de prix.

Je sais pertinemment que la mémorisation du Coran n’est pas une finalité et que sa mise en pratique en est la priorité. Néanmoins, à travers ma relation avec le Coran, c’est d’abord la présence d’Allah dans ma vie que je recherche. Que je puisse surmonter les épreuves, y chercher une source d’espoir, une inspiration dans les moments de doute, une absolution de mes péchés, un rappel pour ne pas y succomber.

Je suis un itinérant du Coran, je m’achemine sur cet itinéraire en fournissant les efforts nécessaires, en m’approvisionnant de ce que j’ai besoin pour parvenir à destination et en ne me surchargeant pas des futilités qui ne sont que jouissance éphémère,  jusqu’à ce que j’atteigne la certitude : la mort.

Auriez-vous ajouter quelque chose? Si oui dites-le nous en commentaires! BarakAllahu fikum…

Mourad Ibn JamelLa charte des itinérants du Coran

Join the conversation