You are currently viewing 12 conseils pour apprendre la prière aux enfants

12 conseils pour apprendre la prière aux enfants

Le mois de janvier 2016 a été le moment de tous les bouleversements pour moi. Le 13 janvier je lançais le guide des itinérants du Coran, le 15 janvier je devenais papa de mon premier enfant passant ainsi de Mourad Ibn Jamel à Mourad Abou Ismail. Qu’on se le dise, être parent à une époque telle que la notre n’est pas une mince affaire. Être parent musulman responsable de l’éducation religieuse de ses enfants encore moins. Leur léguer les outils, les connaissances, la croyance et la foi qui feront d’eux bi idni Allah les musulmans de demain est une préoccupation de chaque jour afin de leur léger le meilleur et le plus beau des héritages celui de notre bien-aimé prophète ﷺ. Et forcément lorsqu’on parle d’éduquer, on parle surtout d’apprendre la prière aux enfants dès le plus jeune âge afin que cela fasse partie intégrante de leur vie. Afin qu’une vie sans prière ne soit une chose inenvisageable, impensable et inacceptable. Afin que la norme soit la prière et que l’exception absurde, inadmissible et inconcevable serait de passer sa vie sans adorer Celui qui t’a créé et t’a tout donné. Mon fils Ismailou grandit chaque jour et lorsqu’il a eu 4 ans en 2020 nous nous sommes dit avec sa mère que nous devions commencer à passer à la vitesse supérieure. Cela tombe bien, de mars à mai nous avons été confiné deux mois ce qui était une aubaine pour lui expliquer les choses et lui créer un environnement favorable pour le développement de sa foi au rythme du développement de son esprit d’enfant. Qui plus est, ce confinement de 2020 tombait en même temps que le mois de Ramadan. Suite à cette première expérience et aux mois qui se sont écoulés suite à cela, j’ai souhaité partager avec les autres parents de la communauté de Mon Quran et moi 12 conseils pour apprendre la prière aux enfants.

1. Invoquer Allah pour apprendre la prière aux enfants.

On aura beau faire ce qu’on veut, faire les causes qu’on souhaitera, on pourra s’épuiser à la tâche autant qu’on le voudra si on en n’appelle pas à l’aide d’Allah en toute humilité, Celui qui contrôle les coeurs, les esprits, les vies, c’est perdu d’avance. Car apprendre la prière aux enfants, c’est espérer qu’Allah les guide. Et à ce sujet, le meilleur exemple que nous puissions avoir se trouve en notre prophète Ibrahim aleyhi salam, dans la sourate qui porte le même nom. Ibrahim aleyhi salam a obtenu ces deux enfants Ismail et Ishaq à un âge avancé après avoir passé sa vie à implorer Allah pour avoir des enfants. C’est pourquoi il remercia d’abord Allah de l’avoir gratifié d’une descendance, puis dans un second temps il fit une invocation dont voici la traduction : 

Les louanges sont à Allah, Celui qui m’a gratifié d’Ismail et d’Ishaq, malgré mon grand âge ! Mon Seigneur est si prompt à entendre les prières !

O mon Seigneur ! Fais que j’accomplisse assidûment la Salat ainsi qu’une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur

رَبِّ اجْعَلْنِي مُقِيمَ الصَّلاَةِ وَمِن ذُرِّيَّتِي رَبَّنَا وَتَقَبَّلْ دُعَاء

12 astuces pour apprendre la prière aux enfants

Cette invocation est un véritable trésor pour les parents que nous sommes! Et permettez-moi de la mettre en perspective. Tout d’abord, nous remercions Allah pour le bienfait qu’ils nous a octroyé, mais tout bienfait que nous obtenons peut aussi être une source d’égarement à cause de l’attachement émotionnel que cela peut susciter (surtout quand on parle d’enfants…).

et pour s’en souvenir il n’y a qu’à lire ces versets à la fin de sourate Al Kahf lorsque Al Khidr a justifié le fait d’avoir tué cet enfant en disant : 

وَأَمَّا الْغُلَامُ فَكَانَ أَبَوَاهُ مُؤْمِنَيْنِ فَخَشِينَا أَن يُرْهِقَهُمَا طُغْيَاناً وَكُفْراً

18.80. Quant au jeune homme, il avait pour père et mère deux bons croyants. Nous eûmes peur qu’il ne les entraînât dans sa rébellion et son impiété,

C’est pourquoi nous réaffirmons ensuite notre engagement de faire notre possible pour établir la prière de manière convenable dans nos vies, afin d’honorer notre engagement mais également pour être reconnaissant envers Celui qui nous fait bénéficier de tant de bienfaits. Et enfin nous demandons à Allah que notre descendance soit aussi ferme dans l’accomplissement de la prière. Et Wallahi de vous à moi, il n’y a pas un jour où je ne récite cette invocation sans qu’apprendre la prière à mon enfant ne soit facilité.

2. Accomplir la prière et à l’heure et en famille.

Les enfants apprennent par mimétisme. Maintenant ce n’est un secret pour personne. Les enfants font ce que nous faisons, disent ce que nous disons, agissent comme nous agissons. Si nous souhaitons donc que nos enfants soient de bons musulmans il s’agira pour nous de l’être d’abord. Et si nous voulons que nos enfants apprennent la prière, il faudra d’abord leur montrer le chemin car nous sommes leurs premiers modèles. Et de vous à moi, plus les sacrifices pour accomplir la prière seront grands, plus ils se rendront compte de l’importance de la prière. S’ils vous voient en train de prier à l’heure dans toutes les circonstances, ils saisiront sans rien dire de plus que la prière est le squelette de votre journée. Au milieu de la nuit, dans un aéroport, en pique-nique, au beau milieu d’un match de foot… 

Pendant le premier confinement du printemps 2020, on ne pouvait absolument pas sortir. C’était donc la meilleure opportunité pour montrer à Ismailou que nous pouvions et nous devions nous réunir pour prier Allah. Accomplir la prière en son temps, et en famille est un moyen très simple d’apprendre la prière aux enfants. Sans parler de l’influence importante que cela amène. Plus nous serons nombreux à prier plus il sera difficile de refuser à quelqu’un de se joindre à la prière. Alors plus vous serez nombreux en famille ou avec des amis à vous réunir pour prier plus il ne pourra pas sortir du lot. Et dans son petit esprit le chemin se fera car il comprendra que ce n’est pas normal de ne pas faire la prière. C’est ce qui s’est passé en sortant du confinement de printemps 2020, lorsqu’Ismailou a vu un membre de ma famille qui n’accomplit pas la prière (qu’Allah la guide vers le chemin de la prière), il finit par lui dire : Bein?! Tu fais pas la prière toi?! Pourquoi?!

Accomplir la prière en son temps, et en famille est un moyen très simple d’apprendre la prière aux enfants. Cliquez pour tweeter

3. Les inviter à participer à chaque prière faite en leur présence.

Première sagesse qu’on doit appliquer dans le cadre de la Daawah, du fait d’appeler les gens à Allah. Inviter, répéter, inviter, rebelote et ne jamais cesser. Mais surtout… Ne jamais forcer! Alors dès qu’une salat doit être effectuée inviter vos/votre enfant(s) à participer avec vous parfois ils répondront oui, d’autres fois non, parfois ils diront non mais se joindront à vous au cours de la prière, parfois ils viendront d’eux-mêmes. Je me souviens d’une prière accomplie tard dans la nuit et au cours de laquelle Ismailou s’était réveillé. Il m’a entendu, s’est joint à moi, et s’est installé à coté de moi la main droite sur la main gauche pour terminer la salat. Nous verrons également dans le 5éme point ci-dessous le fait de leur donner des raisons pour accomplir une prière.

4. Fréquenter la mosquée et les emmener avec nous.

Laisser un commentaire