BLOG

BISMILAH !

Capture-d’écran-2015-06-18-à-17.57.34.png

On aime ce que l’on connait, on connait ce que l’on aime…

Pendant mon enfance, j’ai partagé beaucoup de choses et de moments avec mon père (qu’Allah te protège des méandres d’ici-bas et du châtiment de l’au-delà papa). On venait d’arriver d’Algérie avec mes parents et la vie n’était pas facile avec du recul, mais lorsque vous êtes enfants vous ne vous en rendez pas compte. Parce que vos parents font tout leur possible pour que vous soyez heureux et que vous ne manquiez de rien, c’est seulement plus tard lorsque vous regardez les photos, et que vous constatez que les meubles qui sont chez vous en 1990 étaient chez des proches en 1986. Idem pour les habits… Mais malgré cela, vous vous amusiez bien et ne conservez que de bons souvenirs wal hamdulillah. Certains vous poursuivent même jusqu’à l’âge adulte et parfois vous les conserver juste parce que, malgré tout, vous êtes nostalgique de cette époque.

Flashback…

Parmi toutes les choses qui ont marqué mon enfance, il y en a une qui vous fera sourire (ou rugir, ça dépend des cas lol) : Dragon Ball Z. Tous les nostalgiques des années 90 se reconnaitront dans ces derniers mots et je sais que dans vos têtes vous êtes en train de vous repasser le générique du club Dorothée (J’avoue j’étais inscrit au club, j’avais la carte et en 2015 j’attends encore que Mourad Ibn Jamel apparaisse sur l’écran de TF1). Dragon Ball Z, je vais vous surprendre mais, c’est mon père qui m’a mis dedans lol. Je me souviens encore de ses recommandations du mardi soir lorsqu’il travaillait le lendemain matin :

Sma3ni mlih (expression provenant du dialecte algérien trouvant son équivalent français en des expressions comme : écoute-moi bien! Ou, ouvre grand tes oreilles! – Sources : Dictionnaire le petit Abdelkader édition wesh dekhlak?)! Demain, dès que tu entends le début du générique ta3 Ariane qui chante, tu appuies play record! Après tu peux laisser tourner, de toute façon c’est la cassette où ta mère elle a enregistré Jeanne et Serge…

Comment voulez-vous faillir après de telles recommandations? Comment voulez-vous ne pas tomber amoureux de l’épopée de Sangoku et ses amis lorsque vous devez être figé devant la télé lorsque cela passe? En gros, j’étais foutu… Et des décennies plus tard, je suis malgré moi, encore dedans. Je l’avoue je suis incollable sur ce manga, (je vous mets au défi de me poser n’importe quelle question je vous réponds tout en jonglant avec un ballon de football). J’ai aimé ce manga, et je voulais tout obtenir qui était à l’effigie de ce manga, des différentes collections de cartes que l’on pouvait trouver sur le marché (celles qui venaient du Japon étaient magiques et étaient une denrée très rare), les différentes collections de manga au format papier, j’étais abonné au Club Dorothée magazine, j’avais les posters sur les murs de ma chambre, encore aujourd’hui je peux vous parler de chacun des personnages comme si j’avais vécu avec eux, en racontant les moments les plus importants de leur vie et les facettes les plus détaillées de leur personnalité… Lorsque je tombe sur des objets qui proviennent du manga (type boules de cristal, radar pour boules de cristal, capsule de la société capsule Corporation de la famille de Bulma… Bref j’arrête là…) je suis littéralement émerveillé…. En définitif, j’ai appris à connaitre ce manga et j’ai fini par l’aimer. Qui plus est cet amour était partagé avec mon paternel, alors vous imaginez l’ancrage psychologique Et cet amour à engendré un cercle vicieux, car plus je l’aimais et plus je voulais le connaitre… On aime ce que l'on connait et l'on connait ce que l'on aime... Cliquez pour tweeter

Faites gaffe à l’Uppercut!

Il n’y a qu’un seul qualificatif qui puisse désigner ce que Dragon Ball Z était pour moi : une véritable passion. Maintenant, que vous avez vu les effets qu’avaient sur moi Dragon Ball Z, comment cela pouvait être quasi-obsessionnel, au point ou tout mon être pouvait être stimulé et dirigé par cet amour… Imaginez-vous que nous aimions Allah, comme toutes ces choses de la Dounya que nous avons pu aimer, imaginez-vous que nous connaissions Allah, comme toutes ces choses que nous avons pu connaitre… L’analogie a été faite sur un enfant (quoique beaucoup d’adultes sont encore dedans) qui aime Dragon Ball Z, mais c’est pareil avec les “artistes”, les chanteurs, les sportifs, les personnalités publiques, les figures historiques, les séries US et j’en passe. On aime ce que l’on connait et l’on connait ce que l’on aime… Et c’est certain.. Nous n'aimons pas Allah comme il se doit, tout simplement car nous ne connaissons pas Allah comme il se doit... Cliquez pour tweeter

Par ce biais, je tenais à manifester à la nécessité que nous avions d’apprendre à connaitre Allah. Nous l’avons dit dans un article précédent qui traitait des 5 types de versets dans le Coran, la finalité du Coran est tout simplement de connaitre Allah, de savoir qui est Allah pour apprendre à L’adorer convenablement tel qu’Il l’a prescrit. Et pour y parvenir il y a différents angles d’attaque comme vous pourrez le constater dans l’article cité ci-dessus. Aujourd’hui, par la grâce d’Allah j’introduis une nouvelle rubrique qui, je l’espère (#MakeDuaPlease) :

– Changera votre perspective d’Allah pour Le connaitre en profondeur,

– Qui vous permettra de mieux L’adorer,

– Qui vous donnera une “opinion positive d’Allah” (husnu zhan billah),

– Qui vous permettra de vous rapprocher de Lui,

– Qui augmentera votre foi,

– Qui renforcera votre dogme (aquida) et unicité (tawhid)

– Qui vous permettra de développer votre confiance en Allah (tawakkul)

– Qui vous permettra de connaitre l’amour d’Allah,

– Qui purifiera votre âme…

Et bien d’autres bienfaits in sha Allah. Pour qu’Allah retrouve sa place dans nos vies nous devons apprendre Le connaitre. Et pour connaitre Allah, il s’agira d’étudier et d’explorer les noms et attributs d’Allah dont la principale source de ceux-ci proviennent du Coran. Restez connecté pour ne rien rater, inscrivez-vous à la newsletter pour être averti des mises à jour, et surtout partagez cet article si vous l’avez aimé…

To be continued…

A propos de l'auteur...

Mourad Ibn Jamel

Fondateur de Mon Quran et moi, Coach Quran et auteur du guide des itinérants du Coran (la méthodologie ultime pour mémoriser le noble livre), lu et appliqué à travers le monde par des milliers d'itinérants du Coran.

Mourad Ibn JamelOn aime ce que l’on connait, on connait ce que l’on aime…

2 comments

Join the conversation
  • sabah - 21 octobre 2016

    Il est vrai qu’on a tendance à accentué la forme de nos adoration et que ce genre d’initiative nous fera un grand bien inshAllah. Allah , il n’y a que mon cœur qui saurait parlé de Toi…

    Mourad Ibn Jamel - 22 octobre 2016

    BarakAllahu fiki Sabah

Join the conversation