BLOG

BISMILAH !

temoignage-memorisation-quran-mon-quran-et-moi1.png

J’imaginais ma vie sans le Quran… C’était impensable et inimaginable!

Ça faisait un bail… Mais voici le retour des Q-Interview. Il s’agit d’interviews faites auprès d’itinérant(e)s du Coran ayant mémorisé le Quran à un stade bien avancé (au minimum la moitié) et ayant pour objectif d’inspirer les autres itinérants du Coran à poursuivre leur itinéraire. A travers la Q-interview nous tenterons de montrer des profils qui, malgré les apparentes difficultés, sont parvenus à cet objectif noble qu’est la mémorisation du Coran. Nous avons eu ainsi le témoignage de cette soeur qui a mémorisé le Coran en entier alors qu’elle ne trouvait pas d’enseignants à proximité, nous avons aussi le témoignage de Mina dont la vie a été changé par la connaissance des sciences du Tajwid , le témoignage de Basma qui a finit par mémoriser le Coran en France alors qu’elle a vécu au Maroc et en Arabie Saoudite et enfin l’Interview de notre soeur Salma Oum Maryam qui nous a raconté son itinéraire ayant mémorisé le Coran à l’âge de 35 ans avec 5 enfants (Allahumma Barik. de quoi redonner espoir à bien des mamans). Et voici aujourd’hui Oum Zaynab âgé de 30 ans et qui a mémorisé le Coran en entier ma Sha Allah à l’âge de 27 ans!

1) Présentez-vous à nos lecteurs (Nom, prénom – ou kunya – ville, études ou profession, âge, quantité de Quran, mémorisé…) 
Je suis Oum Zaynab, je vis en France,e suis infirmière et entrepreneuse (vous pouvez découvrir mon site de vente en ligne de produits cosmétiques en cliquant ici) et j’ai pu par la grâce d’Allah mémoriser le Quran en entier.
2) À quel âge avez-vous commencé la mémorisation du Coran? Et à quel âge l’avez- vous achevé? (Si vous ne l’avez pas encore achevé, indiquez-nous à quelle quantité et à quelle sourate vous en êtes). Indiquez-nous également si vous êtes Mujaz, et quelle(s) est/sont la/les riwaya(s) que vous maitrisez. 
Concernant mon parcours, j’ai comme beaucoup mémorisé quelques sourates courtes pendant mon enfance. Mais c’est réellement vers l’âge de 16 ans que j’ai commencé à prendre des cours et à mémoriser le Quran, sans pour autant avoir d’objectif à ce moment là. Mon apprentissage se faisait par intermittence pendant plusieurs années et sans rythme défini. Voilà pourquoi il m’est difficile de déterminer en combien de temps je l’ai mémorisé. Cependant environ 70% de mon apprentissage s’est concentré sur les 3 dernières années. Je l’ai ainsi clôturé à l’âge de 27 ans wal hamdulillah.
3) Auprès de qui et où appreniez-vous le Coran (en institut, un institut en ligne, à l’étranger, dans votre mosquée…)?
J’ai commencé la mémorisation du Quran dans une association de ma ville. Puis la grande majorité de mon apprentissage s’est fait par l’intermédiaire d’instituts en ligne ou de professeurs à distance.
4) Quel a été l’élément déclencheur qui vous a donné envie d’entreprendre ce périple (un hadith, une vidéo, une rencontre…)? Et quel a été l’élément moteur qui vous a permis de maintenir le cap (cela peut être votre entourage, votre sheikh, l’encadrement que vous avez eu…)?
Le premier élément qui a crée cette envie de proximité avec le Coran a été mon premier professeur et pour cela je ne pourrais jamais assez le remercier. Un professeur est pour moi avant tout un coach qui nous pousse à nous surpasser et qui est là pour nous dans les moments de doutes et de difficultés. Et pour maintenir le Cap durant toutes ses années (car vous l’aurez remarqué je n’ai pas eu un apprentissage rapide) mon entourage a été d’une grande aide et d’un immense soutien. J’ai autour de moi des sœurs qui partagent les mêmes rêves concernant le Quran et on s’encourage mutuellement. On se remonte les bretelles quand il le faut et c’est vraiment cela la bonne compagnie pour moi.
5) Quel a été le rôle joué par votre entourage (amis, frères, soeurs, parents, mari, épouse…)? Vous-ont-ils soutenu pendant votre itinéraire? Ou au contraire découragé? Comment cela se traduisait concrètement?
Très peu de personnes était au courant de mes aspirations. Ma mère était pour moi une source de motivation. Quand je doutais je ne manquais pas de lui demander de faire des invocations pour moi et elle me soutenait moralement. Le soutien du mari est aussi essentiel car étant donné que la mémorisation et la révision du Quran prennent beaucoup de temps dans la journée, cela impacte forcément sur l’organisation du foyer, il faut qu’il vous soutienne par exemple pour la gestion des enfants pendant vos cours si possible. Une femme qui se sent soutenue par son mari dans cette aventure aura une charge mentale en moins et culpabilisera moins.
6) Quelle méthode utilisiez-vous (ou utilisez-vous) pour mémoriser le Coran? Comment organisiez-vous (ou organisez-vous) votre temps entre votre mémorisation et votre révision? Quel était (ou est) la fréquence de mémorisation (1 page par jour)? Et à quel rythme révisez-vous le Coran maintenant (1 djuz par jour, Plus…)? En combien de temps révisez-vous l’intégralité du Coran (ou ce que vous avez mémorisé jusque-là)?
Je mémorisais avec la méthode de répétitions par lignes. Puis lier à chaque fois le nouveau verset avec le verset précédent jusqu’à terminer de mémoriser la quantité définie. Puis je répétais la quantité totale plusieurs fois. La quantité augmentait au fur et à mesure de mon apprentissage. Mais au maximum de ma mémorisation du Quran je suis arrivée à 4 pages par semaine. Et sur le plan de la révision je suis actuellement à une moyenne de 4 hizb par jour. Donc environs 2 cycles de révisions par mois. Concernant mon organisation je mémorisais le matin. Cela était plus simple car le cerveau était plus “frais” et c’est plus simple pour les mamans de mémoriser avant le réveil des enfants pour la concentration. Actuellement je révise beaucoup le matin et aussi pendant les tâches ménagères pour les parties plus fluides.
7) Pourriez-vous nous décrire une semaine type et une journée type que vous passiez (ou passez) durant la période de votre mémorisation?
Souvent je mémorisais le matin et repassais sur cette nouvelle partie le soir avant de dormir. Et la révision pendant la journée. Mais je ne cache pas que la gestion de la mémorisation et la révision ensemble était une de mes plus grandes difficultés. Mais il faut s’accrocher et donner notre maximum pour faire de notre mieux selon notre situation.
8) Combien de temps le Coran consacriez-vous (ou consacrez-vous) par jour lorsque vous le mémorisiez (ou mémorisez) et combien de temps vous prend-il pour le réviser maintenant?
Difficile à définir car cela dépendait énormément des circonstances. Les grossesses, études, enfants en bas âge, travail,etc… Actuellement la révision me prend en moyenne 1 à 2 heures par jour.
9) Avez-vous connu des moments de faiblesse? Des moments où vous vouliez tout lâcher? À quoi était-ce dû et comment avez-vous fait pour les surmonter?
Enormément de moments de doutes, surtout quand je voyais que ma révision n’était pas bonne. Je me remettais beaucoup en question en me disant que peut être je ne mérite pas ce privilège, que je comettais sûrement trop de péchés. Puis j’imaginais ma vie sans le Quran pour la rythmer et c’était tout simplement inimaginable pour moi. C’est ma source d’épanouissement et ce par quoi j’espère avoir la satisfaction de mon Seigneur et cela me remotivais à implorer avec encore plus de force mon Seigneur pour qu’il me facilite et ne prive pas de ce bienfaits. Je redoublais d’efforts et renouvelait aussi mon intention.
témoignage mémorisation Quran
10) Dans le même ordre d’idées quelle a été la plus grande épreuve rencontrée dans votre parcours? Y a-t-il eu des fragments du Coran plus difficiles à assimiler que d’autres?
Un des moments qui a été le plus difficile est lors d’une courte maladie de la gorge je ne pouvais plus réciter, je devais reposer ma gorge cela a été très difficile et m’a fait prendre conscience du bienfait de pouvoir réciter la parole d’Allah.
11) Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez mémorisé le dernier verset? Et lequel était-ce? 
Je ne m’en suis pas trop rendu compte, c’est uniquement lorsque mon professeur m’a félicité ainsi que mon entourage proche qui était très ému que je me suis dit ” tu l’as vraiment fait !” Et là j’ai vraiment ressenti ce bienfait qu’Allah m’a donnée mais aussi un énorme poids de responsabilité désormais afin de préserver ce Quran, de l’appliquer et le transmettre. C’était le dernier verset de sourate An naml : 
قُلِ الْحَمْدُ لِلَّهِ سَيُرِيكُمْ آيَاتِهِ فَتَعْرِفُونَهَا وَمَا رَبُّكَ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ
27.93. Dis encore : «Louange à Allah ! Il vous montrera bientôt Ses signes et vous les reconnaîtrez.»
Ton Seigneur n’est point inattentif à ce que vous faites.
12) Quel est le verset où la sourate qui est chère à votre coeur? Pourquoi?
Sourate Yasin. Car c’est la 1ere sourate que j’ai mémorisé avec les règles de tajwid.
13) Avez-vous une anecdote particulière à partager avec nous que vous avez vécu en mémorisant, lisant, révisant ou récitant une partie en particulier? 
Alors me concernant je cite souvent cette anectode à mes compagnons d’aventures pour qu’elles ne se découragent pas en regardant tout ce qu’ils leurs reste à mémoriser du Quran et que l’important est la constance. Pendant que je mémorisais je regardais souvent l’épaisseur de ce qu’il me restait à mémoriser du Quran en tenant les pages entre mon pouce et mon index et je me disais : Il me reste encore tout ça ! Et lors de ma dernière année de mémorisation du Quran où j’ai été la plus constante je dis toujours que “je n’ai rien compris” Je me suis retrouvée avec une toute petite épaisseur entre les doigts. Et cela n’était que le résultat de la constance wal hamdulillah.
14) Quel conseil donneriez-vous pour conjuguer la mémorisation du Coran avec la vie familiale et/ou professionnelle?
La clé c’est l’organisation ! Il faut que vous ayez des moments définis pour toutes votre mémorisation et votre révision du Quran. C’est indispensable. Et faire en sorte que votre aventure avec le Quran ne vous fasse pas négliger vos obligations familiales et professionnelles. Pour cela levez vous tôt le matin et commencez votre journée par votre programme de Quran. Et je voudrais rajouter ce petit message pour les mères de famille : Rien n’est impossible, même si parfois le parcours est difficile avec la gestion du foyer, les grossesses, enfants,etc… Avec l’aide d’Allah, de la volonté et beaucoup de sacrifices vous pouvez y arriver. Soyez ambitieuses et dites vous que si d’autres y sont arrivées, pourquoi pas vous ?
témoignage mémorisation Quran
15) Qu’est-ce que le Coran vous a apporté dans votre vie? Comment est votre vie maintenant que vous l’avez mémorisé, que vous le révisez et que vous êtes capable de le réciter comme bon vous semble?
Le Quran permet d’avoir une proximité quotidienne avec Allah et donne un cadre à ma vie. Je n’imagine plus ma vie sans le Quran et pour moi c’est une fierté d’être une cause de la transmission de ce message wal hamdulillah.
16) Si vous aviez un conseil technique (et pratique) à donner à ceux qui vous liront, lequel serait-Il? Quel est selon vous l’élément clé à prendre comme allié et à ne pas négliger pour y arriver in sha Allah?
Selon moi la clé est de le vouloir sincèrement, du plus profond de votre cœur pour Allah, implorer sincèrement Allah pour qu’Il fasse du Quran le compagnon de votre vie. Aussi il faut absolument avoir un professeur ou une personne qui vous suit dans apprentissage. qu’Allah nous compte parmi Ses privilégiés !

A propos de l'auteur...

Mourad Ibn Jamel

Fondateur de Mon Quran et moi, Coach Quran et auteur du guide des itinérants du Coran (la méthodologie ultime pour mémoriser le noble livre), lu et appliqué à travers le monde par des milliers d'itinérants du Coran.

Mourad Ibn JamelJ’imaginais ma vie sans le Quran… C’était impensable et inimaginable!

Join the conversation