BLOG

BISMILAH !

23h.png

Les bienfaits de la sieste pour mémoriser le Coran

Alors qu’elle fait partie des habitudes de nombreux peuples des pays chauds, notamment méditerranéens, il n’est pas commun pour les gens des pays plus au nord, tels que la France ou le Canada, de faire la sieste (alors qu’elle constitue une véritable institution dans des pays comme le Japon où les entreprises aménagent des salles de repos pour leurs employés). Que ce soit par manque de temps ou par préjugés, ce court moment de repos est largement délaissé à l’âge adulte. Les études les plus récentes vantent toutefois les mérites de la sieste.

Nombreuses sont les recherches sur la sieste.

D’après une étude menée pendant six ans sur plus de 23 000 hommes, les personnes qui font la sieste trois fois par semaine ont 37 % moins de risques que les autres d’avoir une maladie cardiaque. Autres avantages : cela dope la créativité, diminue le stress, aide à perdre du poids, améliore la motricité, la précision et même la vie sexuelle.

Et avis aux étudiants, et autres itinérants du Coran : faire un somme pendant la journée booste les capacités d’apprentissage et permet de mieux retenir les informations. Dans une étude relayée par Gawker, les participants ont dû mémoriser différentes illustrations. Ensuite, un premier groupe est allé dormir tandis qu’un autre est resté éveillé. Résultat : les personnes qui s’étaient reposées avaient un taux de réussite nettement supérieur, 85 % contre 60 %.

Car faire la sieste « pousse » les souvenirs de l’hippocampe vers le néocortex, la zone du cerveau qui permet un stockage plus durable des informations.

Un besoin biologique

Les chercheurs sont nombreux à appuyer la théorie que la sieste est issue d’un rythme biologique inné chez l’humain. Entre 14 h et 15 h, une importante somnolence se fait généralement sentir, accompagnée d’une diminution significative de la vigilance. Cette fatigue soudaine survient autant chez les gens en manque de sommeil que chez ceux qui sont bien reposés. Afin de contrer cette baisse d’énergie, il serait profitable de dormir durant une dizaine de minutes.

La sieste, source de créativité et d’efficacité !

Plusieurs études ont établi un lien entre la sieste et l’augmentation des performances cognitives et psychomotrices. Ce moment de repos accordé en milieu de journée permettrait d’avoir une meilleure mémoire et de consolider les apprentissages. Les personnes qui s’y adonnent sont plus dynamiques et créatives en après-midi en comparaison à celles qui ne pratiquent pas la sieste. Ainsi, les grandes entreprises sont de plus en plus nombreuses à promouvoir cette pratique auprès de leurs employés. Les gens ayant un horaire très chargé en tirent davantage profit puisqu’elle permet de regagner de 1 à 2 heures de sommeil lorsqu’elle est réalisée sur une base quotidienne. Les scientifiques estiment qu’il s’agit aussi d’un moyen efficace pour « nettoyer » sa matière grise : Lorsque l'on dort, on fait de la place dans notre mémoire en effaçant certaines données, on arrive ensuite à mieux absorber de nouveaux savoirs. Cliquez pour tweeter Dans une étude menée par l’université de Californie, les chercheurs ont demandé à leurs « cobayes » d’accomplir un travail difficile vers midi. À 14 h, un groupe est parti se coucher, l’autre est resté éveillé.

Sans surprise, ceux qui avaient dormi ont eu de meilleurs résultats dans l’après-midi. Plus surprenant encore, les participants qui avaient fait une sieste étaient plus performants dans la journée que le matin même. La même équipe de chercheurs a par ailleurs montré qu’étudier la nuit ou bachoter la veille d’un examen diminue de près de 40 % les capacités du cerveau à absorber l’information.

Reste une question cruciale : combien de temps faut-il dormir ?

Idéalement, entre dix et trente minutes en début d’après-midi (entre 13 h et 16 h). Cette durée redonne de la vitalité intellectuelle et de l’énergie sans pour autant poser trop de problèmes pour « émerger ». D’autres études indiquent qu’un roupillon de 6 minutes seulement a des effets bénéfiques considérables sur la mémoire.

La sieste, une sunna recommandée

Nombreux sont les récits tirés de la vie du prophète (saw) ou des compagnons (qu’Allah les agréé), qui relatent une pratique assidue de la sieste. Rappelons-nous tout d’abord ce hadith rapporté par Anas (qu’Allah l’agrée) dans lequel le prophète (saw) nous exhorte :

Accomplissez la sieste, car certes les shaytins (démons) n’accomplissent pas la sieste.

(Rapporté par Abou Nouman)

La sieste faisait partie des habitudes du prophète (saw) et des compagnons, qui la pratiquaient quelques soient les circonstances.

Lors d’une expédition , alors que le Prophète (saw) faisait la sieste seul, à l’ombre d’un arbre, Ghawrath ben Harith vint pour le tuer, jusqu’à ce qu’il le vit debout devant lui, l’épée dégainée :

  • Qui peut te sauver de moi, lui dit l’homme ?
  • Allah, lui répondit le Prophète (saw).

L’épée tomba soudain de la main de l’agresseur.

Alors l’Envoyé d’Allah (saw) s’en saisit et lui dit :

  • Qui peut te sauver ?
  • Sois le meilleur redresseur, lui dit Ghawrath.

Le Prophète (saw) lui accorda son pardon et le laissa partir.

Nous voyons bien à travers ce récit que même lors d’expéditions le prophète (saw) s’adonnait à la pratique de la sieste.

Il en est de même pour le jour du vendredi. C’est ainsi qu’Anas (qu’Allah l’agrée) a dit :

Nous faisions la prière de Joumou’a (vendredi) avec le prophète (saw),

puis nous retournions chez nous pour faire la sieste.

(Al Boukhari et Muslim)

C’est enfin une habitude pratiquée par les pieux qui trouvaient en la sieste un moyen de se reposer et de recharger leurs batteries, après une nuit écourtée par les prières nocturnes.

La sieste relève des bonnes choses. Car elle renforce le cœur

et donne la force nécessaire pour bien pratiquer les prières nocturnes.

(Ishaq Ibn Abdullah)


La sieste est donc un complément de la nuit de sommeil

Composé de 3 phases (le sommeil lent, le sommeil paradoxal et la phase intermédiaire) chaque cycle de sommeil dure 90 minutes (soit 1 heure et 30 minutes). Ainsi, pour obtenir un réveil avec le maximum d’énergie il s’agira de multiplier le nombre de phase de 90 minutes.

Par exemple, si un individu songe à se réveiller à 6h il lui faudra soit se coucher avant minuit (afin d’obtenir 4 cycles de sommeil complet) soit se coucher avant 22h30 (afin d’en obtenir 5). Le nombre de cycles variant d’un individu à l’autre il s’agira à chacun d’entre nous de voir ce dont il a besoin.

Présentation du sommeil Biphasique

L’idéal pour l’emploi du temps d’un itinérant du Coran, qui souhaite profiter du dernier tiers de la nuit pour prier, et de la matinée pour réviser ou mémoriser le Coran, c’est de mettre en pratique le sommeil biphasique. Le sommeil biphasique consiste à avoir deux périodes de repos (une la nuit et l’autre en journée) d’où le nom biphasique (pour deux phases). C’est selon moi la meilleure option pour que l’on puisse se sentir en forme et profiter au mieux de son temps.

Nous avons vu précédemment que le sommeil était divisé en cycles. Le sommeil biphasique consistera à diminuer des cycles de la nuit pour en ajouter un au cours de la journée par le biais d’une sieste d’une heure et demi.

Voilà comment j’applique le sommeil biphasique :

  • Coucher à 23h afin d’être endormi à 23h30.
  • Réveil à 4h ce qui permet :
  1. De pratiquer la prière de la nuit.
  2. De prier Al Fajr à l’heure (à la mosquée pour les frères).
  3. D’accomplir les adhkars du matin.
  4. De réviser et de mémoriser le Coran.
  5. Et d’accomplir la prière de Doha.
  • Entre 13h et 15h accomplir une sieste d’une heure et trente minutes.
les bienfaits de la sieste pour mémoriser le Coran

les bienfaits de la sieste pour mémoriser le Coran

Il s’agira de développer une routine de la sieste qui ne s’acquiert pas du jour au lendemain mais l’on peut être surpris de son apport au point où l’on ne la manque plus. Détrompez-vous, la sieste n’est pas une activité pour des flemmards, elle est pour nous une sunna et un acte d’adoration si elle nous permet de renouveler notre énergie afin d’être productif sur le sentier d’Allah (swt). Et vous? Êtes-vous convaincu par le bienfaits de la sieste?

Mourad Ibn JamelLes bienfaits de la sieste pour mémoriser le Coran

4 comments

Join the conversation
  • Maryam Bint D. - 22 septembre 2016

    Subhana Allah, moi-même je culpabilisais il y a quelques temps de dormir les après-midi pensant que ce n’était que de la paresse. Mais depuis quelques jours, je mémorise mes pages de Coran après ma sieste et j’ai constaté que j’étais beaucoup plus efficace masha a Allah. Excellent article vous avez tout mon soutient.
    Qu’Allah fasse du Quran le compagnon de nos vies, et pour l’éternité…

    Mourad Ibn Jamel - 23 septembre 2016

    Me concernant je fais une partie de ma révision après la sieste. J’ai tenté de faire ma révision avant la sieste, mais la qualité n’est pas aussi bonne qu’après.

  • Ummimarwani - 15 avril 2017

    As salamu 3alaykum wa rahmatuLLAHi wa barakatuh

    Je mendors toujours avec mon fils pendant la sieste et la plupart du temps j’ai du mal à émerger au reveil et meme les minutes qui suivent donc j’ai arrêté de la faire car il faut être opérationnelle avec les enfants.
    Concretement c’est combien de temps la sieste idéale? Car plus haut on parle de 10 à 30 min? J’avoue que ça me paraît peu pour ma part. Et après on parle de 30 à 90 min? Ce qui me semble plus adéquat. ..

    Mourad Ibn Jamel - 17 avril 2017

    Wa aleyki salam wa rahmatullahi wa barakatuh ukhti

    Il n’y a en réalité pas de mieux, il existe par contre différents types de sieste, à vous de voir celle qui vous convient le mieux. Visiblement, celle de 90 minutes vous correspondrait.

Join the conversation