BLOG

BISMILAH !

epreuves-coran.png

Dans les ténèbres des épreuves : le Coran, le phare de nos vies

En Novembre 2018, j’ai passé les commandes de Mon Quran et moi à notre soeur Hanane Benchikh, psychologue pour musulmanes, pour nous écrire un des plus importants articles du blog Allahumma Barik.

Aujourd’hui, dans ce nouvel article, nous lui prêtons une nouvelle tribune, pour qu’elle s’adresse à chacun d’entre nous qui traversons des épreuves afin, de par son expérience de psychologue, qu’elle nous explique comment se déroule une épreuve, son impact dans la vie, et comment le livre d’Allah doit être notre allié afin de ne pas sombrer dans les ténèbres.

La léthargie des coeurs

Vous est-il déjà arrivé de prier sans ne rien ressentir ? Ou de rater l’heure de la prière, sans grand bouleversement dans votre coeur ?

Vous est-il déjà arrivé de rester insensible à un rappel qui émeut toute une assemblée ?

Vous est-il déjà arrivé de traverser une période de votre vie tellement triste, que vous ne ressentez presque plus rien au quotidien ? Plus d’enthousiasme, plus de plaisir, plus de saveur…

Vous est-il déjà arrivé d’être tellement éprouvé-e, qu’à l’intérieur de votre poitrine s’est installé un vide immense ?

Si oui, vous vous êtes sûrement interrogé-e : mon coeur est-il mort ? Pourquoi suis-je entrain de vivre comme un mort-vivant ?

Rassurez-vous, ce sentiment n’est pas une fatalité ! 

Au même titre que la terre, qu’on arrose et qu’on laboure pour lui offrir de l’oxygène, notre coeur a besoin d’entretien et de causes de notre part, pour rester en vie !

« Une preuve pour eux est la terre morte, à laquelle Nous redonnons la vie,

et d’où Nous faisons sortir des grains dont ils mangent. »

– Sourate 36 verset 33.

Au cours de mes consultations, j’ai pu observer notamment deux types de ténèbres que traversent une personne au cours de sa vie, et d’une cause commune qui conduit à la mort du cœur.

Je vais vous démontrer dans cet article comment ces deux souffrances parallèles sont liées, et comment traiter leur cause commune pour y remédier…

Les ténèbres spirituelles.

J’ai pu constater que des personnes qui en l’occurrence possédaient « tout », pouvaient être malheureuses, dans des ténèbres émotionnels et psychologiques sans fond. Avoir la santé, une maison, un bon travail, un mari/ une épouse, des enfants, des objectifs réalisés, et ne plus ressentir aucune saveur à vivre son quotidien : quelle épreuve !

Se mêlent alors dans leur esprit tristesse, frustration et culpabilité : « Comment puis-je être aussi triste, en ayant tout cela ? D’autres n’ont rien… »

La réponse est que d’autres ne possèdent à priori rien, mais ne manquent de rien : ils ont laissé Allah entrer dans leur coeur et dans leur vie !

D’autres ne possèdent à priori rien, mais ne manquent de rien : ils ont laissé Allah entrer dans leur coeur et dans leur vie ! Cliquez pour tweeter

Délaisser le Noble Coran, et par conséquent nuire à la connexion avec son Créateur, provoque en effet, une mort à petit feu de notre précieux cœur. Ce qui nous empêche notamment d’apprécier tous les bienfaits qui nous entourent.

L’épreuve, un accès vers les ténèbres.

À contrario, des personnes qui se sentaient à priori épanouies se sont vues s’enfoncer dans des ténèbres, suite à une ou des épreuves qui ont bouleversée-s leur vie.

Une maladie, un divorce, une agression, un décès, tant de facteurs qui peuvent faire couler une âme éprouvée.

Au fur et à mesure que la souffrance s’intensifie, la prière est délaissée, le Coran reste fermé, et la foi commence à diminuer.

Ce scénario est selon moi le pire, car on assiste à une double peine : une épreuve mondaine qui fait souffrir le coeur, et un délaissement de la pratique religieuse qui va laisser mourir le coeur.

Coran CoeurLa personne se retrouve alors sans issue, démunie, désemparée. Elle aura beau s’accrocher aux autres pour s’en sortir, ses efforts seront vain.

« Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre.

S’Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours ?

C’est à Allah que les croyants doivent faire confiance. »

– Sourate 3 verset 160.

 

San trop vouloir caricaturer les profils, je résume : on observe les personnes qui ont « tout », et qui souffrent de ne pouvoir jouir de leurs bienfaits car elles se passent d’Allah.

Et les personnes qui à travers une rude épreuve, tourne le dos à Allah. Et se retrouvent sans issue.

Autrement-dit, j’ai pu découvrir deux types de ténèbres dans les récits de vie : les ténèbres spirituelles et les ténèbres de l’épreuve.

On s’aperçoit alors que ces deux souffrances sont liées car elles partagent en commun une même cause : la mort du coeur suite au renoncement à entretenir sa foi et sa lumière interne.

La lumière interne.

Nous possédons tous une lumière interne. Une lumière qui connait la vérité et qui en dépit de toutes les tentations d’ici-bas et des contrariétés mondaines, aspire à se rapprocher d’Allah notre Créateur.

« Allah a mis une lumière dans chaque être humain, une âme dans chaque être humain.

Et cette lumière est notre connexion à Allah, depuis notre naissance. »

Nouman Ali Khan.

Cette lumière s’entretient et se nourrit au quotidien. Comme l’amour à entretenir au sein du couple, comme un niveau de connaissances à entretenir en vue d’un examen, comme une condition physique à entretenir en vue d’une compétition…

Notre lumière interne se cultive notamment au contact d’une autre Lumière descendue de la part de notre Seigneur : le Coran.

lumière coran

« Croyez en Allah donc et en Son messager, ainsi qu’en la Lumière (le Coran) que Nous avons fait descendre.

Et Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites. »

Sourate 64 verset 8.

Combien de temps pouvez-vous tenir avant d’ouvrir un sms de votre ami-e, un courrier des impôts ou un mail de votre patron ? En comparaison, combien de temps tenons-nous sans ouvrir le Coran – la Parole d’Allah, sans le lire, sans essayer de le comprendre, de l’apprendre, de le méditer et de l’appliquer ?

« Et quand mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche :

Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie.

Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés.»

Sourate 2 verset 186

 

En délaissant nos obligations religieuses, nous risquons de penser que Allah nous abandonne, quand c’est nous-mêmes qui nous détournons de Son aide.

Allah dit se souvenir de ceux et celles qui se souviennent de Lui, et sache que la parole de notre Seigneur est promesse est vérité. Voici un des points pour lequel la patience est une vertu à développer.

Je vous ai parlé de deux types de profils parmi tant d’autres, mais laissez-moi vous en présenter un troisième…

Les personnes lumineuses.

J’ai reçu en consultations des personnes qui m’ont donné des leçons de vie. Je suis ressortie de nombreux entretiens, moi-même enrichie…

Des personnes qui ont perdu un enfant avec force et dignité. Des personnes qui souffrent et endurent la maladie, avec acceptation et lucidité. Des personnes qui ont perdu beaucoup, avec une foi inébranlable à la clé.

Attention, nul ne pourra prétendre que les personnes pieuses sont moins éprouvées ! Elles sont juste mieux armées et préparées.

Renforcées de leur lien solide avec Allah, elles comprennent et donnent du sens à leur souffrance.

J’ai alors constaté que plus la foi est forte et élevée, plus vous prenez de la hauteur de vue sur les épreuves qui vous touchent.

J’ai pu observer des visages d’une lumière, illuminés, même quand des blessures secrètes on me dévoilait.

En effet, le Rappel d’Allah illumine le coeur, le visage et les membres des croyant-e-s.

J’établis donc une forte corrélation entre foi élevée et épreuve surmontée.

Surmontez la difficulté !

Parfois il existe une barrière invisible entre le Coran et soi. Avec le temps, le risque est de finir par penser que le Coran se destine « aux autres » : à ceux qui ont des facilités et pour qui il est innée de s’y attacher.

Et bien pas tout à fait ! Le Coran est une Lumière descendue et destinée à TOUTE l’humanité ! Même à toi…

Et s’il ne vous semble pas facile de le lire, de le méditer, de le comprendre, de l’apprendre et de l’appliquer, il est possible que vous ayez laissé les ténèbres pénétrer votre cœur. Et pour dissiper les ténèbres, vous avez besoin de lumière.

Ne laissons plus le Coran prendre la poussière, laissons-lui une place significative dans notre vie. Il s’agit tout-de-même de la Parole de notre Seigneur. Jusqu’à quand retarderons-nous l’écoute du message ?

On dit dans le domaine de la justice que « nul n’est sensé ignorer la loi ». Je dis qu’en Islam « nul n’est sensé ignorer la Parole de notre Roi ».

«  Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »

Sourate 51 verset 56

De plus, indépendamment du fait que ce soit notre devoir, pourquoi se passer d’un tel soutien dans notre vie ?

Le cœur combattif est celui qui s’accroche à Allah, même lorsqu’il est en miettes. Alors combattez !

Comme je me plais à le dire : «  Cette vie est une rude épreuve sans fin. Et de difficile, on passe à impossible sans la foi ».

Booster sa foi avant ramadan.

Mes frères et soeurs, je ne vous juge pas, je vous aime en Allah. Et ce rappel est aussi bien valable pour moi !

Pour Booster notre foi avant le mois de ramadan à venir (Ô Allah fais nous parvenir jusqu’au mois de ramadan, et renforce notre foi pour que nous soyons prêts à profiter de ses bienfaits), je prépare à mes abonné-e-s un support que je posterai prochainement sur ma page facebook in shaa Allah.

En effet, comme toute chose importante, le mois de ramadan se prépare.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, vous êtes les bienvenu-e-s, cela se passe sur ma page Facebook : psychologue pour musulmanes.

J’invoque Allah le Vivant de faire revivre notre coeur, après que nous l’ayons laissé mourir. J’invoque Allah le Lumineux de nous faire passer des ténèbres à la lumière.

Hanane Benchikh – Psychologue pour femmes musulmanes.

A propos de l'auteur...

Mourad Ibn Jamel

Fondateur de Mon Quran et moi, Coach Quran et auteur du guide des itinérants du Coran (la méthodologie ultime pour mémoriser le noble livre), lu et appliqué à travers le monde par des milliers d'itinérants du Coran.

Mourad Ibn JamelDans les ténèbres des épreuves : le Coran, le phare de nos vies

Join the conversation